Réservoir de gasoil - avec surprises . . .

A nettoyer ou à remplacer . . .

L'été dernier, en plein océan atlantique, vent nul donc route au moteur, régime de croisière, quand soudain "Teuf . . . teuf . . " puis arrêt du Yanmar.

Remise de gaz, démarreur, ça tousse, repart en accéléré, toussote puis s'arrête à nouveau. Conclusion : le gasoil n'arrive plus !

Direction le filtre à gasoil : il est compléement colmaté. Peu importe, j'ai un filtre neuf en réserve.

Démontage, fuel qui coule, odeurs, souffler dans les tuyaux, remontage, essais, faux départs, chasser les bulles d'air, nouvel essai, chasser les bulles d'air encore, démonter la tuyauterie à nouveau, improviser une mini pompe avec le corps d'un stylo "Bic" et d' un tuyau pour aérosols, remplir avec du gasoil propre, réessayer, pomper, dévisser la tuyauterie haute, chasser les bulles d'air . . .

La manoeuvre a duré près de 6 heures pour enfin entendre à nouveau tourner le moteur.

De retour au port, la décision est prise, j'entreprends le nettoyage de tout le circuit gasoil, du réservoir aux injecteurs.

 

1 - Démontage du réservoir

 

   Première opération : vidanger le réservoir avec une pompe électrique (prévoir des récipients en quantité )

                        

                 positionné sous la couchette arrière                          bien calé dans l'axe du bateau,

 

                                                        

        sortie devant la cloison de séparation,                      et vidange du fond de cuve

Lorsque le réservoir est vide, il suffit de démonter ses fixations puis de le sortir du bateau. Prévoir de boucher les différents orifices au cas où il faurait l'  incliner pour le sortir ! ! ! 

 

              

          en profiter pour nettoyer et repeindre les fonds sous le réservoir . . .

 

                      

       Nettage du réservoir extérieur . . .                . . . et surtout, intérieur !

Pour nettoyer l'intéreur, utiliser un pinceau rond fixé à un baton et de l'essence ( moins cher et aussi efficace qu'un produit spécial !)

 

                   

     voici le genre de choses que l' on trouve à l' intérieur, et les résidus décollés par l'essence ! ! !

                                  Pas étonnant que le fitre se soit colmaté ! ! !

 

Lorsque le nettoyage est terminé, il ne reste plus qu' à tout remonter dans le bateau, ce que j'ai fait !

Mais grosse erreur ! ! ! Lorsque j' ai refait le plein de gasoil, une petite fuite est apparue . . . mais pas de suite, le temps que le cloisonnement sous le réservoir se remplisse et finisse par déborder via le passage du tuyau entre le réservoir et le préfiltre gasoil, devant la cloison : environ 25l de gasoil perdu.

Il m'a fallut alors vidanger à nouveau le réservoir le sortir du bateau et chercher la fuite, que j'ai vite trouvée.

    ---->  Donc, si vous nettoyez votre réservoir, tester le avant remontage !

J'ai alors cherché un soudeur inox pour réparer mon réservoir . . .

 

                      

         . . . et SURPRISE : après test par le professionnel de la chose, il y avait 19 petites fuites !

Toute cette partie, visible sur les photos, est située sur la soudure du cylindre et en partie basse. Grosse ereur de conception et de réalisation qui place la soudure au contact de l'eau salée que l'on trouve immanquablement dans les fonds d'un bateau (fuites, entrées d'embruns, retours de pompe de cale, etc . ) 

Résultat : coût estimé de la réparation ( formage et mise en place de bande inox de renfort ) 200 à 250 Euros, sans garantir qu'il n'y aura pas d'autres fuites ailleurs. Conseil du professionnel : remplacer ce réservoir par un réservoir en plastique.

Avec au choix : 1 - réservoir sur mesure d'environ 100litres (pour 90 litres d'origine) à 500 Euros

                       2 -  réservoir standard chez un Ship Schandler à 175 Euros pour 70 litres (le 102 litres à 229 Euros ne passe pas en dimensions)

 

Sitôt dit, sitôt fait

 

                     

                      et voilà le travail ! ! !     à noter les adaptations de diamètre des tuyaux

 

            

                 Notez l'ajout d' une pompe d' amorçage pour moteur hors-bord,

                 qui facilitera grandement le réamorçage du circuit gasoil lors

                 du changement de filtres ou d'une intervention mécanique

 

Nota : l'avantage d' un réservoir plastique est qu'il est moins sujet à la condensation qu'un réservoir inox

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×