Réparer l' Aéro4gen

Y' A COMME UN BRUIT . . .

. . . et en plus, elle semble dodeliner de la tête . . .

Pas de doute, mon éolienne est malade. Allo ! ! docteur ?

Pas de réponse. Le fabricant anglais ne doit pas avoir de SAV.

- "comme d'habitude", me confirme le chantier naval.

- "à part la très succinte notice de base, je n'ai aucune info sur l'aéro4gen, auriez-vous un plan ou une notice de démontage ?"

- " hélas non, mon brave, rien de tout cela. On peut juste la renvoyer chez le fabricant pour réparation, mais ça va couter !"

Allez hop, au boulot : inventaire de la caisse à outils, retrait de la bête de son support (assurée par un bout pour éviter une chute à la mer) et retour dans mon garage-atelier.

Démontage:

1 - Commencer par les pales, en marquant l'angle d'orientation (réglable) en vue du remontage et les numéroter par rapport au moyeu, pour éviter un éventuel problème d'équilibrage.

2 - Retirer le moyeu, puis la plaque du support de l'axe vertical

3 - Ouvrir la plaque de protection arrière en dévissant les 6 vis (elle est un peu collée par le joint, lequel est parti en lambeaux !) Repérer et marquer les fils avant de tout démonter.

                           

             Ouverture des trappes                                                état des charbons et bagues du collecteur

4 - Ouvrir la trappe rectangulaire d'accès aux charbons. Suivant leur état, il sera peut-être nécessaire de les polir, de même pour les bagues du collecteur. Mon truc: utiliser, à sec, du papier abrasif "à l'eau" double ou triple zéro. Pour les charbons j'ai utilisé un manche de lime du même diamètre que les bagues, sur lequel j'ai agraphé un morceau de papier abrasif, et j'ai "limé" doucement et régulièrement juqu'à ce qu'ils soient parfaitement lisses et sans défaut. Pour les bagues, j'ai découpé des bandes de papier et nettoyé en va et vient, comme pour le dos à la sortie de la douche ! ! !

A ce stade,j'ai découvert l'ampleur des dégats : les roulements étaient "explosés"

                            

                     Drôle de roulement ! !                                                   ce qu'il reste des billes ! ! !

Méthode employée pour extraire le restant de roulement, coincé au fond de son logement.

                                                

Maintenant, je n'ai plus le choix, il faut tout démonter !

Après l'axe vertical, je passe à l'axe horizontal

                           

Surtout, bien repérer : le nombre et la position des cales d'épaisseur sur l'axe, près des roulements à billes (attention, elles sont fines et fragiles), et la position de l'aimant sur son axe. Voir les plans détaillés ici :  Aérogen 4 - Schémas.xls

Sur ces plans, figurent également les références des roulements utilisés.

Voici les photos détaillées:

                                

               Démontage de l'axe horizontal par l'arrière                           Axe horizontal et ses roulements

 

                                 

                                  Cage avant                                                            Bobinage intérieur

Avant le remontage, bien nettoyer l'intérieur, passer la cage interne du bobinage au papier abrasif, ainsi que les cages des roulements à billes.

Souffler à l'air comprimé, les joints ont été réalisés avec un mastic-colle polyuréthanne PU50 en cartouche.

Les connexions électriques on été décapées et protégées à la graisse silicone. L'ensemble remonté et repeint est maintenant comme neuf et fonctionne parfaitement et sans bruit, pour très longtemps, j'espère.

Et pour terminer, voici la copie du seul document en ma possession.

Aéro4gen - 01.gif   Aéro4gen - 02.gif   Aéro4gen - 03.gif   Aéro4gen - 04.gif   Aéro4gen - 05.gif   Aéro4gen - 06.gif   Aéro4gen - 07.gif

Soyez rassurés, cette opération n'est pas difficile. Elle demande de la minutie et de la douceur ! ! !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×