Régulateur d'allure

REALISER UN REGULATEUR D'ALLURE, C'EST POSSIBLE ?

Régulateur : éléments pour sa construction

En hommage à Walt Murray qui a développé toutes les façons possible (ou presque) de réaliser un régulateur d'allure à faible coût, utilisant des matériaux simples et à petit prix, voici une compilation d'idées et de réalisations qui vous permettrons, à votre tour, de réaliser cet objet encore mystérieux pour beaucoup, ainsi qu'il le souhaitait.

Pour ma part, lorsque j'ai acheté mon Melody, il était déjà équipé d'un régulateur "Cap Horn".

Il était quelque peu déréglé, et je l'ai étudié de très près afin d'en connaitre son fonctionnement et ainsi pouvoir le remettre en ordre de marche.

Maintenant, je ne peux plus m'en passer : sauf au vent arrière, par tout petit temps et bien sûr, au moteur, il est toujours en fonction, mon plus fidèle équipier, le seul qui ne consomme rien !

imgp2017.jpg

 

Pour les ignorants (au sens noble du terme) voici tout d'abord le principe de fonctionnement d'un régulateur d'allure :

 

REGULATEURS D’ ALLURE

Il existe 2 grands types de régulateur d’allure :

1 – Action sur la barre du bateau via une pale immergée pendulaire et actionnée :

- soit par un fletner fixé sur cette pale

- soit par une orientation de la pale

 

2 – Action autonome sur la marche du bateau. Ce type de régulateur est indépendant de la barre du bateau qui doit être verrouillée au neutre :

- Avantage : encas d’avarie de barre, il peut la remplacer

- Inconvénient : matériel lourd et cher, à fixer très solidement au bateau.

 

Nota : n’est pas traité ici, le mode vent sur un pilote électrique, qui dans ce cas, fait office de régulateur d’allure (mais qui consomme ! ! !

 

COMMENT FONCTIONNE UN REGULATEUR PENDULAIRE

 

Comme un barreur, le régulateur agit sur la barre franche d’un bateau. Il fonctionne suivant le principe de la pale immergée, commandée par un aérien équilibré dans le vent apparent.

 De plus, l’action de la force de l’eau créée par la vitesse du bateau imprime un mouvement pendulaire à la pale qui lui donne la force nécessaire pour commander la barre franche (ou à roue avec une adaptation) par deux drosses.

 

A partir d’une vitesse de quelques nœuds, la force appliquée sur la barre est telle, qu’il devient impossible d’agir manuellement sur la barre. Prévoir donc un système de largage rapide pour reprendre la main en cas d’urgence.

Le mouvement pendulaire de la pale immergée est créé, suivant le type de régulateur, par un fletner (cas de la Navik) ou par son orientation par rapport à l’axe du bateau, de cette même pale immergée (cas du CapHorn)

L’aérien, de surface adaptée à la force du vent, orienté dans la direction du vent apparent, parfaitement équilibré sur son axe horizontal (Navik) ou incliné (CapHorn), bascule au plus léger changement de route du bateau et agit sur la commande de la pale.

Différents mécanismes permettent de limiter les effets de lacet lorsque la pale remonte d’un bord ou de l’autre, particulièrement au vent arrière : (exemples)

-          Navik : le mouvement du fletner s’inverse afin de ramener la pale dans l’axe du bateau.

-          CapHorn : le retour de la pale se faisant progressivement, un simple élastique sur l’aérien évite les retours trop rapides en cas de vent fort.

 

Phases du fonctionnement :

1 – le bateau change de route

2 – l’aérien bascule

3 – et envoie la commande (fletner ou orientation de la pale)

4 – la pale bascule entrainant les drosses fixées sur la barre

5 – le bateau revient sur sa route

Donc le régulateur ne fonctionnera correctement à la double condition qu’il perçoive un minimum de vent apparent et que le bateau ait de l’erre, ce qui limite son utilisation par vent très faible ou vent arrière par petit temps.

Remarques importantes :

 -          On n’enclenche le régulateur lorsque les voiles sont bien réglées et la barre équilibrée ! (bateau légèrement ardent)

-          le bateau sous régulateur va suivre un vent apparent .

 -          En aucun cas, le régulateur ne suit un cap compas, il suit le vent !

 -          si la force du vent change, le bateau va lofer ou abattre. Il faut donc reprendre le réglage des voiles et orienter l’aérien. Mais l’angle de déviation est très faible et en pratique, l’écart de route également. Sur une longue période de navigation, il devient négligeable.

 -          Si le vent change de direction, le bateau va modifier sa route d’un angle égal à celui du vent. Si l’on est à l’intérieur du bateau, on ne se rendra compte de rien !

 
 

Adaptations :

 -          Il est possible de remplacer l’aérien par un petit pilote électrique. Dans ce cas, on suivra un cap compas, comme pour le pilote électrique du bateau. L’avantage est que ce petit pilote n’aura qu’une faible puissance à utiliser et que la consommation électrique sera considérablement réduite. A utiliser par petit temps ou par vents instables.      

-          Une autre possibilité est de retirer l’aérien et de fixer une commande (petit cordage) jusqu’à la descente du carré. Ainsi, il sera possible de barrer manuellement . . . mais à l’abri du capot de descente. Très pratique pour remonter une ria, une rivière au moteur par temps de pluie.
 

Modifications :

En cours de développement (le premier essai à eu lieu cet été) j’essaye d’adapter une commande supplémentaire qui permettrait de déconnecter le régulateur lors d’une chute à la mer du skipper ou lors de l’utilisation du système de récupération de l’homme à la mer, lui aussi en cours de développement. (Affaire à suivre . . . )

 

 principe.jpg cap-horn-04.jpg 

C'est pelle qui actionne la barre.                   Extrait de la notice d'emploi du Cap Horn

 

cap-horn-dessin.jpg  

Le régulateur Cap Horn :

1 – in bord à gauche (photo) le mouvement est transmis à la barre en traversant le tableau arrière.

 2 – hors-bord : le mouvement est transmis à la barre par un jeu de drosses guidées par des poulies extérieures.

 

Autres modèles :

 

 navik.jpg     regul-atoms-ans-ph-1-119082-g.jpg      plastimo.jpg

                    NAVIK                                                      ATOMS                                    PLASTIMO

 

FABRICATION d’un REGULATEUR SIMPLE

 De nombreuses réalisations ont donné des résultats plus ou moins aléatoires, mais il y a plus de réussites que d’échecs.

Voici un modèle simple pour safran extérieur : dans ce cas, il faut tout « inventer » et calculer, puis réaliser l’ensemble par tâtonnements et effectuer de nombreux essais.

Une autre façon de construire son régulateur, est de copier un modèle existant. De cette façon, on a toutes les chances de parvenir à un bon résultat : ci-dessous, un modèle « copié », mais réalisé en bois (pourquoi pas ? )

schema-simple.jpg

__________________________________________________________


DOCUMENTS & DOSSIERS ASSOCIES :

comment-fonctionne-un-regulateur.pdf comment-fonctionne-un-regulateur.pdf

plan-amateur.pdf plan-amateur.pdf

regulateur-d-allure-construction-amateur.pdf regulateur-d-allure-construction-amateur.pdf

navik-fr.pdf navik-fr.pdf

 

_____________________________________________________________

 

 TRAVAUX DE WALT MURRAY


La réalisation d'un tel système s'adresse à un bricoleur averti, de type BAC +5  (Bricoleur Astucieux Compétent)

Certains documents sont traduits de l'anglais par un automat informatique et repris par mes soins, donc moins bien fait que par un interprète officiel, mais l'ensemble reste compréhensible. Les autres sont en anglais mais seront remplacés dès que j'aurai effectué leur traduction.

Préambule :  (traduit)

en-memoire-de-walt-murray.pdf en-memoire-de-walt-murray.pdf

 

1 - Principe de construction (en anglais)

01-advanced.pdf 01-advanced.pdf

2 - Commentaire sur le modèle 20-20B (en anglais)

02-commentary-model-20-20b.pdf 02-commentary-model-20-20b.pdf

3 - Révision du modèle 20-20B  (traduit)

03-modele-20-20b-revision.pdf 03-modele-20-20b-revision.pdf

4 - Notes sur les réalisations  (en anglais)

04-notes-1-10.pdf 04-notes-1-10.pdf

5 - Dessin de montage  (en anglais)

 05-jpg-drawings.pdf 05-jpg-drawings.pdf

 

 

Photos des différentes phases de montage

   03-01-cb-self-steer-4a.jpg 20-20b-11.jpg 20-20b-12.jpg 20-20b-13.jpg 20-20b-15.jpg 20-20b-16.jpg 20-20b-18.jpg 20-20b-20.jpg 20-20b-22-exploded-hanger-detail.jpg 20-20b-23-exploded-hanger-detail.jpg 20-20b-24-pvc-shaft-and-hanger.jpg 20-20b-25pvc-shaft-and-hanger-parts.jpg 20-20b-26-crankshaft-assy-3.jpg 644.jpg alignment-jig.jpgcopper-mount-1.jpgzeilen-2.jpg usdcapbearing-4.jpg usdcapbearing-2.jpg photo-101.jpg photo-60.jpg photo-72.jpg photo-68.jpg photo-69.jpg offset-mount.jpg photo-67.jpg mvc-525x.jpg model-90-93-pic-9.jpg model-90-93-linkage-5.jpg model-90-93-linkage-3.jpg model-90-95-stowed-2.jpg model-90-91-sht-13c-4.jpg malta-version.jpg gianello-2.jpg copper-mount-12.jpg 

Toutes ces photos sont à rapprocher des documents ci-dessus en pdf, sur lesquels elles ne sont pas très lisibles

Idem pour les dessins à suivre :


 20-20b-2.jpg 20-20b-3.jpg 20-20b-4.jpg 20-20b-5.jpg 20-20b-6.jpg 20-20b-7.jpg

20-20b-8.jpg 20-20b-9.jpg 20-20b-10.jpg basic-platform-and-hanger.jpg bending-crankshaft-rod.jpg

drawing-list-3.jpg  hinge-details-2.jpg mast-support-assembly-2.jpg material-specs-2.jpg model-90-95-sht-125a.jpg

model-20-20-alternate-arrangement.jpg  model-20-20-larger-vane.jpg model-90-91-sheet-13c.jpg model-90-93-sht-30.jpg model-90-93-sht-110.jpg model-90-94-sht-1a.jpg

 model-90-94-sht-1b.jpg model-90-95-sht-128.jpg model-90-95-sht-125.jpg model-90-95-sht-111.jpg   model-90-95-sht-122.jpg

model-2004-sht-1-0.jpg   model-2004-sht-2-1.jpg  model-2004-sht-3-0.jpg model-2004-sht-4-0.jpg model-2004-a.jpg model-2004-sht-2-0.jpg 

model-2004-pg1.jpg mounting-schematic.jpg oar-assembly-2.jpgoar-carrier-with-pvc-oar-tiller-3.jpg oar-head-detail-2.jpg

 pivot-and-crankshaft-assembly-3.jpg platform-and-hanger-2.jpg push-rod-4.jpg rhm-3-d.jpg sheet-25.jpg

 typical-usd-vane-on-rhm.jpg vane-carrier-3.jpg vane-crank-2.jpg vane-support-2.jpg vane-3.jpg

 

C'est tout pour l'instant . . . . . .

Si vous vous lancez dans une réalisation de ce type grâce à ces informations, merci de me faire part de l'état d'avancement accompagné de photos et de remarques afin de faciliter d'autres réalisation.

Si je mets toutes ces informations à votre disposition, c'est pour en profiter bien sûr, mais aussi pour mutualiser entre tous les amoureux du bateau.

MERCI d'avance !



 

 

 

 

     

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×