Marche de cockpit

Un cockpit profond, comme celui du Melody, est très sécurisant en mer : il faudrait un paquet d'eau gigantesque pour qu'il puisse déborder du cockpit et entrer dans le carré.

    ---->     Mais l'inconvénient est qu'il faut lever la jambe pour escalader le seuil de la descente, comme le montrent les photos ci-dessous

 

                                  

 

 

 

 

L'idée est de remplacer ce tabouret provisoir et instable, par une marche escamotable mais stable en mer en étant dépliée, avec deux contraintes :

 1 - accéder aux commandes moteur en face avant

 2 - accéder au coffre latéral, gaz et branchement electrique

 

                      

                             Marche déployée                                          Accès aux commandes moteur

Le plexiglas de protection des commandes moteur a été coupé en deux et réassemblé avec une charnière piano. Un découpe a été pratiquée sur le dessus de la marche pour permettre le passage du plexi pendant son pliage ou son dépliage.

 

                                

                        Début de pliage de la marche                                      Marche pliée

 

Nota : la découpe particulière des pieds permet, par encastrement, de se rabattre sur un seul plan pour gagner de l'épaisseur, marche pliée, nécessaire pour l'ouverture du coffre à gaz. (la hauteur des pieds est supérieure à la demi largeur du cockpit à cet endroit et implique donc cette astuce d'imbriquement)

 

                  

                                                         Marche pliée et coffre à gaz ouvert

 

                                    et voici le résultat final  . . .  je ne pourrais plus m'en passer !

 

Un détail : à l'utilisation, l'écoute de GV avait tendance parfois, à se réfugier dans l'angle du banc de cockpit et du dessus de la marche. Deux morceaux de mousse tenus par coincement et donc amovibles, ont résolu le problème.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×